Blog :

Barometre : Taux journalier moyen des indépendants

Barometre : Taux journalier moyen des indépendants

[NOVEMBRE 2016] La France compte près de 700 000 travailleurs indépendants (+80% par rapport à 2004) (1). Difficile d’avoir une idée claire des tarifs pratiqués (le fameux TJM, TAUX MOYEN JOURNALIER) tant les statuts ou les sources divergent.

La plateforme Hopwork (2) propose en novembre 2016 son Baromètre des tarifs  issu des tarifs affichés par les 18.000 freelances inscrits sur son site (4 979 en décembre 2014), ce qui représente une base significative même si des biais sont toujours possibles. Pour le zoom sur les métiers de l’informatique, les données Hopwork sont complétées par l’étude HAYS sur les rémunerations 2016.

Rappel méthodologique : Le « tarif moyen » affiché représente « la somme des tarifs / nombre de tarifs ». Le  « tarif médian » affiché, donne le tarif tel qu’il y ait autant de freelances qui affichent un tarif supérieur (50%) que de freelances qui affichent un tarif inférieur (50%). Attention la lecture de la Moyenne est toujours biaisée par les tarifs « décalés » (quelques tarifs très élevés ou quelques tarifs très bas suffisent à décaler la moyenne dans un sens ou dans l’autre). Il est donc plus intéressant -lorsque l’information est disponible- d’observer le tarif Médian.

Zoom sur les métiers informatiques

Etude Hays 2016 – Tendances générales du recrutement et des rémunérations en 2016

Voici un extrait des commentaires issus de l’étude HAYS 2016

 » L’EVOLUTION DES POLITIQUES DE REMUNERATION : Les freelances facturent en moyenne des prestations journalières entre 500 et 600 €. Il y a un vrai changement dans la façon de rémunérer ces indépendants en comparaison aux Informaticiens employés au sein de clients finaux et/ou SSII. Leur expertise leur permet de générer un revenu 40% plus important que le reste du secteur. Ces écarts de rémunération expliquent l’évolution croissante du nombre de freelances en France. « 

120 conseils d’agences web

120 conseils d’agences web

Création d’un site internet : 120 conseils d’agences web

Créer un site internet professionnel avec l’aide d’une agence web ou d’un freelance n’est pas toujours simple. On a tous entendu autour de nous des expériences bonnes ou mauvaises sur la manière de travailler, le planning ou le manque de connaissance des clients ou des pros lorsqu’on souhaite créer son site vitrine.

Nous sommes directement allés à la rencontre des protagonistes, agences web ou freelances pour vous éclairer sur la situation avec la question suivante :

« Quelles sont les 3 choses à demander et 3 erreurs à éviter lorsqu’on souhaite créer son site web avec un professionnel ? »

Voici un résumé condensé des conseils de 20 agences web, freelances classés du conseil le plus souvent cité à celui le moins souvent cité:

3 choses à demander lors de la création de site internet

1. Références de site internet

Pour avoir une idée des sites internet déjà créés par l’agence web avec qui vous allez travailler, demandez au moins 5 références, liées ou pas avec votre métier, pour voir l’étendue de leur compétences et savoirs faire.

Si votre potentiel prestataire a déjà travaillé sur des projets similaires au vôtre, vous allez pouvoir bénéficier de son expérience et des bonnes pratiques acquises sur votre domaine d’activité. C’est toujours plus simple de partir d’une base existante et, petit avantage supplémentaire, le devis pour la réalisation de votre site web est susceptible de baisser pour la réalisation de votre site internet.

N’hésitez pas à appeler les clients en question pour avoir des retours sur leurs expériences avec l’agence de communication ou le freelance. Ce seront les meilleurs ambassadeurs pour vous donner un avis argumenté.

2. Technologies maîtrisées et utilisées

Les professionnels s’appuient toujours sur une base existante pour créer les sites internet et ne pas avoir à recréer la roue à chaque projet.

Ils utilisent dans la majorité des cas des logiciels de création de site internet existants ou des CMS (Content management System) comme WordPress. Travaillez sur une technologie dont l’agence de création de site web ou le freelance sont familiers et experts, cela réduira le prix de votre investissement.

Les logiciels Open Source tels que WordPress ou Drupal sont intéressants puisqu’ils sont gratuits et bénéficient d’une grande communauté. Il faut néanmoins par la suite gérer la maintenance de sécurité et mettre à jour régulièrement les CMS ainsi que les modules et plugins associés qui permettent d’avoir des fonctionnalités en plus.

Les logiciels de création de site en cloud (Orson, Squarespace, Wix) sont moins fréquement utilisés par les web agencies car plus récents sur le marché. Ils vous déchargent par contre de toutes les problématiques de maintenance.

3. Organisation/Planning

La méthodologie et l’organisation du travail dans la création de votre site internet est le critère sensible qui dégrade rapidement les relations lorsque le planning et la façon de travailler ne sont pas expliqués dès le départ.

Créer un site internet professionnel demande des connaissances qu’il faut expliquer et comprendre.

Il y a plusieurs étapes lors de création :

  • concevoir le graphisme,
  • créer la charte graphique,
  • présenter plusieurs maquettes,
  • wireframes,
  • modifier en fonction des retours,
  • développer techniquement le site internet,
  • paramétrer et configurer le site internet avec les serveurs,
  • les noms de domaine,
  • optimiser pour le SEO,
  • faire les retours en préproduction,
  • mettre en production.

Il y a des tâches à faire en collaboration ou de manière distincte entre les clients et les professionnels. Il faut donc, dès le début, comprendre qui fait quoi, à quel moment, pour pouvoir créer un site web professionnel dans le respect du planning.

Il faut se fixer un planning et s’y tenir. Ne pas rajouter de fonctionnalités en cours de route sans changer le planning et respecter les engagements de chaque partie.

3 erreurs à ne pas commettre pour créer son site web

1. Ne pas avoir de cahier des charges de site web

Le cahier des charges ou le brief d’un site internet est un document qui permet de cadrer votre projet de création de site internet et qui va vous permettre de vous poser les bonnes questions.

Prenez un modèle de cahier des charges et accordez vraiment du temps pour répondre à chacune des questions telles que:

  • Quel est l’objectif de votre site internet?
  • Quel est votre cible?
  • Avez vous une charte graphique?

Ces questions permettront aux agences web ou indépendants d’avoir une meilleure vision de ce que vous souhaitez faire comme site web…

2. Ne pas prendre en considération le référencement naturel (SEO)

Lorsqu’on souhaite créer un site internet professionnel, on a tous toujours tendance à se focaliser uniquement sur le design. C’est naturel puisque c’est ce que l’on remarque en premier. Or un site internet qui n’est pas visible sur les moteurs de recherche ne sert malheureusement à rien. Pour apparaître dans les résultats de Google, il faut, dès le départ, prendre en considération le référencement naturel (SEO). Le SEO rassemble toutes les bonnes pratiques à suivre pour répondre aux règles de l’algorithme de Google et ainsi apparaître en première page.

Le SEO passe par la conception de votre site internet ( le code ), par la définition des mots clés que vous allez utiliser pour rédiger le contenu de votre site web, par la bonne utilisation de ces mots clés à des endroits stratégiques de votre site internet, par le respect des règles du responsive design, …

Pour en savoir plus, découvrez les conseils de 32 experts SEO pour avoir un site internet bien référencé.

3. Trouver le bon partenaire et l’écouter

Le plus compliqué est de trouver le bon prestataire. Il faut qu’il y ai une relation de confiance et une envie réciproque de travailler ensemble pour ne pas voir la réalisation du site web se dégrader au fil du temps.

Passez par du bouche à oreille, demandez autour de vous ceux qui ont réussi à créer un site internet de manière efficace. Ensuite, faites leur confiance et respectez leur travail lorsque vous travaillerez ensemble.

Sur ces différents sujets, retrouvez l’ensemble des retours des créateurs de site web français sur leurs conseils pour créer un site internet professionnel avec des pros de manière sereine.

Bonne lecture !

David Marchesson d’IDTonic

3 demandes à faire pour construire son site internet:

A défaut d’être une “belle vitrine digitale” le site internet a vocation de servir le développement d’une entreprise. Pour cela il convient de se poser les bonnes questions en amont car il est souvent trop tard une fois le projet lancé. Il est important que le client soit accompagné et que ses besoins soient clairement identifiés : Quel sera le premier objectif du site ?

Le futur prestataire doit appuyer avec ses références si ce n’est pas le cas lui demander : Avez-vous développé des solutions comme celle que je recherche ?

Une fois le site ou l’application réalisée, reste à savoir qui se charge du suivi. Le client est toujours le mieux placé pour vendre ses services ou produit, pour parler de son activité, encore faut-il qu’il ait du temps à y consacrer. Car de plus en plus, l’actualité du site est relayée sur les réseaux sociaux donc des solutions comme l’externalisation ou l’accompagnement peuvent être de bonnes alternatives : Comment puis-je être autonome (si je le souhaite) ?

Et les 3 erreurs à éviter pour créer un site internet pro :

Partir dans un projet sans l’avoir préalablement bien défini, en effet tout ne doit pas être gravé dans le marbre mais il faut écarter toutes les questions donc je recommande un cahier des charges.

Mettre de coté l’optimisation (temps de chargement du site) et de l’aspect SEO (avec une optimisation des mots clé et un code HTML irréprochable)

Et enfin, cela semble évident mais ne pas avoir un site qui ne fait pas corps avec les valeurs du client comme imposer des gif animés qui clignotent ou encore une musique aux visiteurs qui vous feront perdre instantanément toute crédibilité.

Nicolas de Creanico

Les 3 choses à demander impérativement pour créer son site avec une agence

  • Avoir un site compatible avec les mobiles. Ce n’est pas nouveau car Google en parle depuis 2014, mais aujourd’hui de nombreux sites ne sont pas encore adaptés à la navigation mobile.
  • L’intégration d’un certificat HTTPS car tout site non sécurisé sera affiché comme potentiellement dangereux par les navigateurs. Ce qui n’est pas terrible pour l’UX… En 2017, le certificat HTTPS est impératif !
  • Une structure en silos thématiques qui sera bien plus performante en terme de référencement naturel. Il faut tout simplement rendre étanche les différentes catégories de son site pour que le maillage interne soit plus pertinent, ce qui plaira fortement à Google.

Les 3 choses à éviter pour faire un site web professionnel

  • Les méga-menus qui viennent mailler toutes les pages du site, c’est clairement la pire chose qu’il puisse y avoir pour le SEO. Un méga menu va lier toutes les pages entre elles, ce qui n’est pas du tout pertinent comme maillage interne. Comme expliqué plus haut, l’idéal est de rester sur une structure en silos thématiques ou cocons sémantiques.
  • Les slider d’images omniprésents sur les pages d’accueil… Le plus souvent cela vient alourdir le chargement des sites et encore plus si les poids des images n’ont pas été optimisés. De plus, cela a peu d’intérêt en terme de SEO et UX, privilégiez plutôt du contenu texte sur votre page d’accueil : un titre H1 optimisé et un texte de minimum 300 mots intégrant les mots clés les plus importants de votre site.
  • Un hébergement low-cost qui va grandement handicaper le site. Il faut des temps de réponses et de chargements serveurs rapides car Google en tiens compte dans son algorithme de classement. Pareil en terme d’expérience utilisateur, un site trop lent fera fuir les visiteurs.

Florian Pouvreau de 1FLUENCE DIGITALE

La création ou la refonte d’un site internet est une phase stratégique pour une entreprise. En effet, en 2017 il existe très peu d’activité économique qui peut prospérer sans une présence efficace sur internet.

J’insiste sur le terme « efficace » car malheureusement trop d’entreprises sont mal conseillées lors de la création de leur site internet et se retrouvent avec un site vitrine qui n’est absolument pas optimisé pour la conversion de visiteurs en clients. Pire encore, certains sites ne sont même pas pensés pour attirer de nouveaux visiteurs. Le site internet est totalement inutile. Vous avez dépensé votre argent pour rien, vous devrez tout recommencer.

Ainsi, pour répondre à la question concernant ce qu’il faut demander avant de créer son site internet avec une agence web, je dirais que la première demande à faire est interne. Demandez à vos équipes en charge du développement économique de définir les objectifs clairs du site. Et la réponse « il faut trouver des clients ! » n’est pas suffisante, demandez leur de bosser un petit peu de vous définir le profil idéal de ces clients sur internet, quels réseaux sociaux ils utilisent, avec quels mots clefs vous voulez qu’ils vous trouvent et surtout qu’est-ce que vous allez leur raconter une fois qu’ils sont arrivés sur votre site internet.

La deuxième question est essentielle : quel budget souhaitez-vous ou pouvez-vous allouer à cette création de site internet. En effet, un site internet à 1280€ n’aura probablement pas le même succès qu’un site à 13 000€ développé avec toutes les bonnes pratiques de développement et de marketing digital actuelles. Le critère budget doit être abordé dès le premier rendez-vous, pour ne faire perdre du temps à personne.

Enfin, la dernière question est l’organisation du projet. Comment allez-vous travailler avec l’agence web et quels sont les besoins de l’agence pour travailler sur votre projet. Définissez ensemble un planning et des règles de collaboration, je vous conseille même de signer un contrat de service mutuel. Ça vous évitera bien des soucis par la suite.

J’ajouterais un 4e point : vérifiez dans les conditions générales de vente de l’agence quels sont les clauses relatives au droit de propriété de votre site. Si ce n’est pas écrit noir sur blanc que vous êtes propriétaire du site à la fin du paiement de vos factures, c’est que vous ne l’êtes pas, point, il n’y a pas de solution juridiquement, même si vous avez payé un site web avec votre marque.

Enfin, pour terminer, si vous voulez planter la création de votre site internet, faites ces 3 erreurs :

  • Ne prenez pas de temps avec l’agence pour définir votre charte graphique
  • Ne respectez pas le travail de votre agence web
  • Ne faite aucune stratégie ni planification. C’est le trio idéal pour avoir un site inutile !

Hugo Battoue de USTS

3 choses à demander pour créer un site web professionnel

1 – Les compétences

Idéalement une agence capable d’accompagner votre projet de A à Z : conseil, développement UI / UX, développement front-end, développement back-end, hébergement, sécurité, maintenance, référencement naturel et marketing.

2 – Les technologies maîtrisées

Il existe pléthores de langages informatiques, notamment dans le web. Il n’y a pas de « meilleure » technologie, aussi il faut voir vérifier avec l’agence son niveau de maîtrise des technologies utilisées. Par exemple : le CMS WordPress pour un site vitrine, le framework Symfony pour un site sur mesure, le framework Ionic pour une application mobile.
Vous pouvez aller encore plus loin et comparer l’ensemble des éditeurs de site web et CMS.

3 – Les références de l’agence web

Pour vous rassurer et prouver aussi son savoir-faire. Par exemple : PME, Start-up, institutionnels, grands comptes.

3 erreurs à éviter lors de la création de son site internet

1 – Ne pas rédiger de CDC (Cahier Des Charges)

Il est indispensable pour cadrer vos besoins et délimiter le champs d’intervention du prestataire avec la rédaction d’un cahier des charges. Lui dire « je veux la même chose que tel site » correspondrait à réaliser un audit du site en question et ce temps sera nécessairement facturé.

Méfiez vous également des agences qui proposent un forfait sans cahier des charges, nombreux sont les développeurs qui abandonnent les projets en cours de route à cause d’une mauvaise estimation.

Le principe d’un deal sain et équilibré est d’estimer le temps de développement des tâches à partir du Cahier des charges, et d’y associer un TJM (Taux Journalier Moyen). Vos demandes sont ainsi toutes prises en compte et l’agence peut rémunérer ses équipes à leurs justes valeurs.

2 – L’incohérence entre le budget et les exigences

Comme évoqué plus haut, la plupart des agences facturent au TJM. Plus vous ajoutez de fonctionnalités, plus il y aura de jour de développement, plus le prix au final sera élevé. Si vos exigences minimales sont tout de même très élevées, attendez-vous à un budget important.

Le plus simple est de donner votre budget global à l’agence qui pourra déterminer la faisabilité de la création de votre site internet, ou alors vous proposer d’éliminer certaines fonctionnalités pour le respecter. Finalement, certaines agences peuvent vous proposer des facilités des paiements, par exemple une mensualisation sur 1 an.

3 – Les modifications ou ajouts successifs de fonctionnalités

Plus vous modifiez un projet en cours de route, plus le temps de développement technique sera long et cela reportera d’autant plus la livraison du site web. Les agences web sérieuses incluront d’emblée un budget additionnel en cas d’ajout de fonctionnalitées non prévues (maintenance évolutive).

De manière générales, il faut « raisonner v1 » pour un lancement efficace et s’en tenir aux fonctionnalités du CDC initial. Les évolutions majeures interviendront dans le cadre d’une v2.

Élie HÉNAULT de Web Corporate

3 choses à demander à une agence web pour créer son site internet.

1. Qui êtes-vous?

Bien évidemment savoir avec qui on travail et que proposent l’agence web comme solutions pour votre société.

L’expertise, la qualité créative, qui fait quoi dans l’agence.

2. Quel est le délai pour le développement de mon site internet, temps de réalisation, mise en ligne?

3. Est-ce que je suis propriétaire de mon site Internet?

Une fois le site réalisé et payé et mis en ligne est-ce que je suis bien le propriétaire à 100 % du site internet.

3 erreurs à éviter lorsqu’on souhaite créer son site internet?

1. Ne pas avoir créer un cahier des charges, un planning précis.

2. Que le site internet soit développé avec une technologie, un CMS (logiciel création de sites) propre à l’agence web.

De ce fait ce limité par la suite pour le développement de nouvelles fonctionnalités en toute autonomie.

3. Ne pas avoir choisi une agence web réactive, créative, adapté à vos besoins.

Renaud Bessières de Qodop

Les prérequis lorsqu’un souhaite créer son site web avec une agence web

  • Demander un planning détaillé : un planning qui tient la route, c’est l’assurance que toutes les parties sont d’accord sur le scope du projet et le timing.
  • Demander quelles techniques de tests seront utilisées : un projet bien testé sera rapide à recetter pour le client. De plus, les tests pèsent sur les coûts du projet et vous permettront de mieux comprendre les prix proposés par l’agence.
  • Demander un engagement sur les tarifs : en connaissant le tarif jour de chaque type de service vous pouvez évaluer le nombre de jours de travail chiffrés par l’agence, en déduire le sérieux de la proposition, la comparer aux autres agences et peser dessus dans la négociation du prix final de la création de votre site web.

Les erreurs à éviter lorsqu’un souhaite créer son site web avec une agence web

  • Traiter directement avec les designers
    Il est positif de rencontrer physiquement en début de projet les designers qui vont travailler sur le projet mais par la suite il faut passer par le chef de projet. En effet, les designers n’ont pas tous les paramètres en main (budget, mais également les contraintes techniques, marketing ou de délais) et leur passer directement vos instructions est systématiquement une perte de temps voire parfois une catastrophe pour le projet.
  • Se substituer à un designer ou à un développeur
    En tant que client, vous devez vous concentrer sur l’expression de votre besoin et la recette. C’est déjà beaucoup et même si vous possédez des compétences en design ou en développement il est préférable de laisser l’agence travailler.
  • Veiller à conserver une relation gagnant-gagnant
    Une agence qui perd de l’argent va paniquer et resserrer la vis sur des fonctionnalités qui mériterait d’être poussées plus loin. L’agence sera moins disponible et au final vous serez perdant.

Steven DIAI

3 choses à demander lorsque vous créez un site web avec une agence

1. Les étapes du projet de création par l’agence web

Ce que vous devez principalement savoir c’est comment l’agence web voit les choses et la manière dont elle travaille.

  • Quelles sont les principales étapes de création de votre site web ?
  • Combien de rendez-vous sont prévus ?
  • Comment procède l’agence pour la mise en production de votre futur site web ?
  • Une maintenance est-elle prévue ?

Assurez-vous d’avoir le maximum d’informations possibles pour bien choisir votre prestataire.

2. Les références de l’agence web

La création d’un site web est un investissement important pour beaucoup d’entrepreneurs. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les références et le travail de l’agence web.

  • Quels sites a-t-elle déjà créés ?
  • Les éventuels témoignages des clients sont-ils positifs ?

Je vous invite à aller faire un tour sur le web et les réseaux sociaux pour analyser l’image de l’agence web.

3. Le positionnement et les compétences de l’agence

Pour votre projet, c’est important de connaître les compétentes et spécialités de votre future agence web. L’agence que vous souhaitez pour la création de votre site est-elle spécialisée dans un domaine particulier ? E-commerce ? Application mobile ? Quels technologies et outils utilise-t- elle ?

Avec ce genre d’informations, votre choix pourra se porter sur l’entreprise la plus à même de répondre à vos besoins et objectifs.

3 choses à éviter lors de la création d’un site web

1. Ne pas avoir réfléchi à votre projet en amont

Pour avoir un devis précis et abouti de la part de l’agence web, mieux vaut savoir ce que vous souhaitez en amont. L’idéal est vraiment d’avoir travaillé sur votre cahier des charges pour proposer une idée construite et précise. Plus vous fournissez de détails liés à votre projet, plus l’agence web sera en mesure de vous proposer une offre juste, fiable et constructive.

2. Découvrir votre concept le jour du rendez-vous avec l’agence

Sans être un professionnel du web, il est quand même souhaitable de connaître votre concept de site web ou d ‘application mobile. S’il y a bien quelqu’un qui doit maîtriser votre idée, c’est bien vous ! L’agence web ne pourra répondre à l’ensemble de votre demande si vous ne savez pas, un minimum, de quoi vous parlez et ce que vous attendez d’elle.

3. Être trop pressé d’avoir un site web

La création d’un site web prend du temps, sans parler des plannings serrés de certaines agences et webmasters freelances. Pour le bon fonctionnement du projet, mieux vaut ne pas être trop pressé et avoir quelques semaines voire quelques mois devant vous.

Vouloir un site web trop rapidement se résume souvent à récolter un travail bâclé et une 1ère version non fonctionnelle.

Julien Zitoli de Adekoite

Choses à demander pour créer son site internet:

– un rétro-planning avec éventuellement un diagramme de gant pour les plus gros projets

– une rétrocession de tous les codes d’accès et que les clients soient propriétaires du nom de domaine / hébergement et du site web

– des interlocuteurs réactifs

Erreurs à éviter lorsqu’on crée un site web:

– que les clients ne soient pas propriétaires de leurs noms de domaine / hébergement et site web

– que l’agence ne propose pas de contrat de maintenance

– que le site proposé ne soit pas responsive sur tous les écrans et navigateurs.

Yann Frotin de Beapi

3 choses à demander auprès d’une agence pour la création de son site web

– Pourquoi voulez-vous faire ce projet ?

– Le développement est-il fait en interne à l’agence ou sous-traité ?

– Quel est le positionnement de l’agence ?

Le positionnement peut être lié à un type de projets / réalisations (exemple : une agence spécialisée en sites e-commerce), à une techno (exemple : à Be API nous sommes spécialisés sur WordPress, nous travaillons uniquement avec ce CMS, le maîtrisons sur le bout des doigts, ce qui nous permet de travailler sur de gros projets avec des grands comptes : c’est clairement notre positionnement).

3 erreurs à éviter lorsqu’on fait faire son site internet

– Travailler avec une agence qui travaille avec plein de CMS / frameworks différents

– Travailler avec une agence parce que le devis est le moins cher

– Demander à ce que tout soit réalisé en v1 (tous les gabarits, toutes les fonctionnalités). Mieux vaut se concentrer sur un MVP, puis travailler en itérations successives

Le MVP peut être très différent en fonction des projets.

Prenons l’exemple d’un site Corporate à refondre, avec beaucoup de rubriques / gabarits / fonctionnalités en place, mais qui ne fonctionnent pas bien / ne sont pas qualitatives.

Le MVP d’un tel projet peut être de réaliser la refonte de ce site en se concentrant sur la base du thème, les gabarits et les features principaux, afin d’avoir une plateforme qualitative et évolutive.

Puis une fois ce MVP en ligne, nous pourrons travailler sur d’autres fonctionnalités plus complexes, nécessitant par exemple le recours à des webservices, d’autres rubriques etc.

Rub-s

3 choses à demander pour développer son site internet

– Avec quelle technologie le projet va être développé :

Les technologies sont en constante évolution, l’idée est de concevoir un site ou une application avec une technologie encore dynamique et évolutive. Si le client suggère l’utilisation d’une technologie, il faut vérifier que celle-ci soit bien d’actualité. Sinon, on travaille ensemble à définir une technologie utilisable et pertinente.

– Des références ou exemples :

Il n’y a pas besoin de longues explications, car les réalisations parlent d’elles mêmes. Elles servent à mieux se comprendre, illustrent une demande et ouvrent la discussion sur le champs des possibles.

– Un planning (dans la mesure du possible)

3 erreurs à éviter lors de la création de son site web

– Les prestations à très petits prix :

Lorsque je passe du temps sur un projet il devient solide, créatif, fluide ergonomiquement et esthétiquement. L’inverse est plus frappant, sans budget il n’est pas possible d’y consacrer autant de temps. Sur le long terme, un projet qui aura été peaufiné dans les moindre détails sera plus pérenne, plus sécurisé et sa maintenance (pensée à l’avance) lui permettra une longue durée de vie.

– Lancer le projet à la dernière minute :

Il faut prévoir du temps c’est primordial pour permettre au prestataire d’organiser la devanture et l’arrière boutique du site. Un code source organisé est synonyme d’un code source optimisé, agréable, qui permet la maintenance et qui est évolutif. L’inverse est plus frappant.

– Concevoir un projet à l’aveugle :

Se lancer dans un projet sans vraiment savoir ce qu’on veut est souvent compliqué. C’est une erreur très fréquente, beaucoup d’énergie va être déployée des deux côtés pour un projet qui ne verra sûrement jamais le jour. Si malgré tout on se lance dans un projet web sans cahier des charges préétabli, il ne faut pas hésiter à monter ce cahier des charges avec le prestataire, point par point. La clef d’un projet réussi est le bon dosage entre une demande précise et une réalisation guidée par l’expertise et le sens de la prise d’initiative pour un meilleur conseil.

Eric Litzler de WEB Strategies

Pour bien choisir une agence, il est important de se renseigner avant. Cela semble peut-être basique comme conseil, mais c’est assez fondamental pour s’assurer de trouver un prestataire qui vous conviendra le mieux.

Est-ce que vous connaissez des gens qui ont déjà travaillé avec l’agence en question, est-ce qu’elle possède des références sur des projets similaires, etc. A mon sens, il est indispensable d’avoir un premier contact par téléphone avec l’agence, afin de bien cerner la philosophie de celle-ci et de savoir si le courant va passer avec vos interlocuteurs.

Il y a ensuite évidemment de nombreuses erreurs à éviter. La première, c’est de ne pas savoir ce que l’on veut. Afin de pallier à cela, l’étape de la rédaction du cahier des charges est indispensable, afin d’être sûr que vos attentes soient bien cernées par le prestataire. Ensuite, je dirai qu’il faut bien comprendre qu’une validation est une validation.

Donner son go et revenir sur des points déjà validés ne permet pas de gérer un projet sereinement. Et pour finir, je dirai qu’il faut prévoir un délai raisonnable. Dites-vous par exemple que si le temps nécessaire pour écrire le cahier des charges ou choisir le prestataire est supérieur au temps de développement du site Internet, c’est que vous n’avez peut-être pas prévu assez de temps !

Jérome Perrin de JforJay

Construire un site internet sophistiqué s’apparente à bâtir une maison d’architecte. Une équipe A donnera un résultat A, une équipe B un résultat B, une équipe C un résultat C.

3 choses à demander ?

  • Demander à voir l’équipe
  • Des exemples de travaux antérieurs
  • Des références (ou des témoignages) clients.

3 erreurs à éviter ?

  • Raisonner uniquement en fonction de ses repères
  • Ne pas écouter les vrais professionnels
  • S’obstiner sur des idées erronées.

Un projet numérique est évolutif. S’il y va de votre avenir, il vaut mieux travailler avec les meilleurs. Car les meilleurs donnent généralement les meilleurs résultats.

KUHM Cyril de Marketing KUHM HOLLNER

3 choses à demander à son agence de création de site

La première des choses est de connaître au plus tôt ce que propose réellement le client. Il faut tout savoir de son business pour mieux l’appréhender.

Puis, il faut absolument lui demander quels sont ses objectifs, ce qu’il attend réellement de son site, pour mettre des actions en place qui permettront de convertir au mieux.

Dernièrement, il est primordial de demander au client quels sont ses concurrents, qu’ils soient sur le web ou non, afin d’analyser leur propre communication.

3 erreurs à éviter avec son agence de création de site

La première des erreurs serait de ne pas créer son site en version mobile, que ce soit en responsive design, en AMP ou version dédiée. C’est une aberration de voir en 2017 des sites non adaptatifs.

La seconde erreur à éviter serait de ne pas faire dès le départ son arborescence complète, qui apportera son lot de souci, notamment en référencement.

Et la dernière, ce serait de proposer un formulaire à rallonge, demandant un nombre d’informations et de détails important, empêchant alors d’obtenir un bon taux de conversion.

Julien CORBIERE à A360degres

3 choses à demander et 3 erreurs à éviter lorsqu’on souhaite créer son site internet avec une agence web :

A demander à son agence web

– suis-je propriétaire des sources une fois le site internet terminé ?

– est-ce que je m’engage sur plusieurs mois avec vous (48 mois par exemple) ?

– est-ce que votre agence fait du pur sur-mesure (graphisme et développement avec votre propre CMS sur-mesure) ou bien vous utilisez des templates achetés à quelques euros + une solution wordpress où il faut payer pour la maintenance des mises à jour ?

A éviter :

– que le prestataire web soit propriétaire du nom de domaine

– de partir sur un site sans administration (car il n’est alors pas possible de changer le contenu)

– de partir avec un webmaster de sa famille (car par expérience on récupère de nombreux clients qui sont dégoûtés d’avoir fait confiance au copain de la cousine germaine qui lui a promis monts et merveilles)

Nicolas de Castelnau de Transycons

Puisqu’il faut être sélectif, et peut être un brin non conformiste…

3 choses à demander lors de la création de son site web

1 – Si la cotation fournie par l’agence est bien ferme et définitive, ou si des suppléments risquent d’apparaître en cours de projet. Assurez vous que le cahier des charges comporte tous les éléments nécessaire à l’agence pour faire une cotation fiable, et si ce n’est pas le cas, l’agence doit indiquer les points à préciser de manière à vous fournir une cotation ferme et à éviter toute surprise ensuite au niveau du budget du site.

2 – Assurez vous que la stratégie SEO du site est bien prise en compte dès le début du projet. Et méfiez vous comme de la peste des réponses du style « pour le référencement, on verra quand le site aura été développé », tant ce type de démarche risque de doubler le travail seo pour en diviser par deux les résultats. Par exemple il peut être nécessaire d’adapter la structure de votre site pour favoriser le SEO, donc autant que ce soit fait (facilement) quand votre site n’a pas encore été développé…

3 – Qui a le contrôle de l’hébergement de votre site et plus encore de votre nom de domaine ? En cas de conflit dans quelques années avec le prestataire, vous pourriez fortement regretter de ne pas avoir tous les codes d’accès… Plus généralement, ne négligez pas la maintenance du site, lequel devra forcément évoluer. Cette partie doit être clarifiée dès le départ avec le concepteur du site.

3 erreurs à éviter pour faire son site internet

1 – Ne pas avoir identifié dès la phase de conception du site web l’aspect clé de ce site, ce qui fera son originalité, son point fort, et auquel il faudrait donc que les développeurs apportent d’entrée un très grand soin.

2 – Ne pas avoir sélectionné dés le départ, avant même la rédaction des textes, l’expression clé SEO de chaque page principale du site. La structure du site doit aussi être pensée pour que chacune des principales page puisse être rendue visible, par association avec une expression seo tapée dans un moteur de recherche.

3 – Ne négligez pas de valider le travail de développement lors des principales étapes. Il faut bien valider le design avant de passer à l’intégration… puis le développement final avant la mise en ligne du nouveau site. Plus le temps passe entre ce que vous auriez souhaité dans un domaine (que cela ait été formulé ou non) et ce qui a été réalisé, plus la correction de l’écart demandera de travail… et donc sera coûteuse. Donc vérifiez au fur et à mesure le travail réalisé !

Pierre Benneton de Bennetonable

En ce qui me concerne voici les 3 erreurs a éviter lors de la création de son site web

0. (je l’ajoute quand même bien qu’elle ne soit pas dans mon choix) Penser qu’il suffit de créer un compte Wix (ou autre) et de tout faire soit même pour réussir sur internet. Bien que tout à chacun puisse réussir seul sur internet, cela demande beaucoup de temps et d’investissement. (Création et surtout référencement)

1. Faire que le site plaise au client (a soi-même) au lieu de penser a ce qui plait aux internautes ciblés.

2. Considérer que le tracking analytics est uniquement l’ajout d’un code. Ne pas tout configurer pour obtenir des données pertinentes et être capable de suivre les interactions clients ou visiteurs empêche d’optimiser les conversions du site de façon efficace.

3. Ne pas prendre en compte la vitesse de chargement d’un site lors de sa création et sous estimer l’importance d’un serveur performant pour réaliser des économies de bouts de ficelle.

Rémi Gozlan de RG Design

3 choses à demander lorsqu’on souhaite créer un site web pro

  • Est-ce que le site nous appartient
  • Le site est il développé avec une solution propriétaire ou Open source
  • Quel est le cout d’une maintenance.

3 erreurs a éviter pour faire son site vitrine

  • Ne pas utiliser ses propres photos
  • Rester simple dans son message 1 page = 1 message = 1 action
  • Demander qui est en charge d’intégration le contenu, combien de page ?

Guillaume Guersan de Tobecom

Quand on souhaite lancer son site internet et qu’on fait appel à une agence web, on attend forcément un résultat très professionnel. Seulement, comment choisir la bonne agence web ? Toutes proposent des offres intéressantes mais les devis diffèrent souvent du simple au double. Je vois 3 choses à demander à une agence web :

L’agence web assurera t-elle un suivi sur la durée ? Je parle ici de la maintenance, des sauvegardes, des potentiels petits changements, etc. C’est indispensable et souvent assez coûteux, cette question permet souvent de mieux comprendre les devis. La seconde question serait de demander si le site sera développé avec un CMS (WordPress, Drupal, Prestashop, etc). Si le site est développé avec un CMS, cela ne veut pas dire qu’il doit coûter moins cher car malgré tout le développement du site prendra du temps.

Par contre sur le long terme, cela peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Si vous souhaitez faire appel à des Freelances ou une autre agence web pour travailler sur votre site pour quelque raison que ce soit, il sera plus aisé pour eux de travailler sur un CMS qu’ils connaissent plutôt que sur le code d’un développeur (et donc moins coûteux pour vous). La dernière question sera portée sur la sécurité, surtout s’il s’agit d’un site ecommerce. Une coupure peut vous faire perdre de l’argent, il faut alors s’assurer que l’agence web va mettre en place des solutions adéquates de sécurité pour votre site internet.

Il y aurait bien entendu d’autres questions à poser, mais ces 3 la me semblent très importantes. Je peux quand même lister 3 erreurs à éviter qui sont assez classiques :

  • Prendre le devis le moins cher : Je pense que beaucoup seront d’accord avec moi, si ce n’est pas cher, c’est qu’il y a une raison. Bien souvent, les agences qui proposent des devis très bas n’assurent pas de suivi, se sécurisent pas les sites, etc. Cela veut dire que certes, au départ vous payerez moins cher, mais sur le long terme, vous risquez de tout perdre, ou en tout cas de devoir repayer le développement d’un site !
  • Payer son site par abonnement avec engagement : De mon point de vue, l’agence web qui va développer votre site ne devrait pas vous facturer avec un forfait mensuel. Vous devez payer un site à un prix fixe et vous assurer que vous en êtes le propriétaire. D’une part, cela coûte souvent moins cher sur le long terme et qui plus est si l’agence ferme ou si vous avez un grief avec eux, vous êtes coincés !
  • Ne pas parler de SEO : Même si vous ne confiez pas votre SEO à l’agence web qui va réaliser votre site, vous devez vous assurer sur le site sera développé en respectant les bonnes pratiques imposées par Google. La structure même du site, le balisage (Balises Title, meta-description, Titres Hn, balises alternatives des images, etc), l’optimisation de la vitesse du site et l’adaptabilité aux différentes tailles d’écran (Responsive Design) doivent être réalisés en amont du projet !

Johnatan BERNARD de Com1SenS

3 choses à demander pour créer un site internet professionnel:

1. Comment se déroule la création d’un site chez vous ?
2. De quel projet web êtes-vous le plus fier ?
3. Que faites-vous en cas de retard de livraison du projet ?

3 erreurs à éviter lorsqu’on souhaite créer son site internet avec une agence web :

1. Vouloir la copie conforme d’un site existant :
S’inspirer de références pour monter un projet de site c’est normal, mais ce qui est important c’est de se démarquer et être le plus utile possible pour vos clients et/ou prospects.

2. Ne pas avoir préparé de cahier des charges pour demander les devis :
Pour comparer les différentes propositions commerciales, il faut avoir la même base car c’est une réalité, les prix varient dans le secteur. Un cahier des charges doit permettre aux prestataires de comprendre ce que vous faites, depuis quand et les objectifs de ce site.

3. Considérer la réalisation d’un site comme une dépense :
Un site internet c’est un investissement quelque soit son objectif (notoriété, acquisition de nouveaux clients, savoir-faire spécifique…). Bien conçu, il assure une bonne visibilité et véhiculera une belle image de marque.

Nicolas Laruelle de Kim Communication

À la recherche d’une agence Web compétente ? Voici les 3 aspects sur lesquels je voudrais attirer votre attention pour vous aider à faire le meilleur choix.

1) Une première erreur à ne pas commettre serait de choisir son agence uniquement en se basant sur le tarif qu’elle vous propose. Chercher la solution la moins chère n’est vraiment pas une bonne approche. Moins vous débourserez d’argent auprès d’une agence, moins elle pourra s’investir dans votre projet, avec les conséquences que cela implique. Il serait mieux de juger les offres que vous recevrez sur la compréhension de votre activité professionnelle, la compréhension des enjeux de votre projet et le futur niveau d’implication pressenti.
Posez-vous cette question : jusqu’où cette agence semble vouloir amener mon activité en regard de mon budget ?
Si vous pensez qu’elle va rapidement faire le travail, encaisser le dernier paiement, et vaquer à ses autres occupations, vous devriez sans doute chercher une entreprise plus dévouée. Cherchez également à savoir si cette agence est polyvalente ou si, à la moindre demande un peu trop spécifique ou complexe, vous serez contraint de chercher quelqu’un d’autre pour finir le travail.

2) Mon second conseil est une technique que j’apprécie lorsque je recherche un fournisseur. Il s’agit de tester sa réactivité. Après avoir goûté au support technique à l’américaine, où il y a toujours quelqu’un en « live chat » pour répondre à vos questions en cas de besoin, je suis devenu assez accro aux réponses rapides. Je déteste attendre, je l’avoue. J’ai donc naturellement décidé d’en faire une philosophie dans mon agence et j’encourage mes confrères à en faire de même pour rendre accros leurs clients 😉
Concrètement, envoyez un premier mail succinct à une série d’agences et observez quelles sont celles qui vous répondent le plus rapidement. Ensuite, répondez-leur en posant quelques questions complémentaires et, encore une fois, observez le délai d’attente pour obtenir une réponse. Après quelques e-mails, vous pourrez isoler une liste d’agences ultra-réactives, et une autre liste d’agences avec lesquelles il faudra être prêt à patienter lorsque vous aurez des questions. Ensuite, à vous de faire votre choix.

3) Enfin, assurez-vous du professionnalisme de votre agence en cherchant à savoir si la réalisation technique qui vous sera livrée sera évolutive et ouverte. Pour des sites qui auraient pu être réalisés avec WordPress et WooCommerce par exemple, certains de nos clients viennent nous voir avec des développements « faits maison » qui ont souvent un code source douteux et non documenté.

Lorsqu’on nous demande de reprendre le projet, nous proposons rapidement d’effectuer une refonte technique basée sur un CMS connu et opensource afin que le site Web puisse évoluer plus facilement dans le temps et surtout, qu’il puisse être repris par n’importe quelle agence sur le marché.
Vérifiez également dans les conditions de votre agence que vous serez propriétaire de toutes vos réalisations (votre site par exemple) et que tout sera fait pour vous aider si vous veniez à changer de prestataire pour une raison ou une autre.

Budget web

Budget web

Devis demander a 20 agences de communication web pour un site e-commerce de 50 produits.

Estimation de prix personnalisée

Voici notre estimation du budget moyen que vous devez envisager pour faire réaliser un site magasin de par une agence web.

Développement initial  15 000€

Coût de base  5 000€
Design  2 000€
Fonctionnalités  7 000€

Frais récurrents  2 200€ / an

Hébergement  200€ / an
Maintenance  2 000€ / an

Services additionnels  10 500€

Création logo  500€
Charte graphique  2 000€
Rédaction de contenu  2 000€
Accompagnement SEO  2 000€
Accompagnement SEA  2 000€
Plan marketing complet  2 000€

Vous n’avez pas un tel budget ?

Nous vous recommandons également d’étudier les logiciels de création de site suivants qui pourraient répondre à votre besoin.

Avec plus de 100 millions d’utilisateurs dans 190 pays, Wix est l’un des logiciels de création de site web les plus utilisés au monde. Son atout numéro : sa puissance d’innovation. De nouvelles fonctionnalités sont développées chaque mois pour enrichir la solution.

  • Date de création : 2006
  • Nombre d’utilisateurs : 110 000 000
E-commerce

Abonnement De 0€ à 25€ /mois

Complet, simple et efficace, Jimdo est l’un des logiciels de création de site de référence sur le marché !

  • Date de création : 2007
  • Nombre d’utilisateurs : 16 000 000
E-commerce

Abonnement De 0€  à 180€ /an

Oxatis est un logiciel complet qui permet de créer et de gérer un site e-commerce multicanal.

  • Date de création : 2001
  • Nombre d’utilisateurs : 8 500
E-commerce

Abonnement De 39€ à 199€ /mois

Complet et très simple d’utilisation, Shopify est un logiciel de référence dans le domaine de la création de site e-commerce, mais destiné principalement aux anglophones.

  • Date de création : 2004
  • Nombre d’utilisateurs : 90 000
E-commerce

Commissions A partir de  0€ /mois

Grâce une solution très bien faite pour le mobile et les sites « one-page », Strikingly s’es imposée en 2 ans comme une alternative sérieuse à Wix, Jimdo ou Weebly pour des sites web simples et très graphiques.

  • Date de création : 2012
  • Nombre d’utilisateurs : + 100 000

Abonnement De 0€ à 20€ /mois

Création de site internet tarifs en Israel

Création de site internet tarifs en Israel

Pour les francophones vivant en Israel, Internet est un outil extraordinaire permettant de poursuivre une activité professionnelle avec leur pays d’origine.

L’atteinte de vos objectifs implique une communication aisée et une compréhension parfaite avec votre prestataire de service Multimédia.

De plus la communication est aussi liée à la culture, on ne communique pas de la même manière un concept à un Américain, à un Israélien ou à un Français, ces affinités culturelles sont elles aussi les clefs de votre succès.

Notre double appartenance culturelle nous permet de faire passer les messages appropriés aux personnes concernées par votre message.

Templates help est le pont indispensable pour les francophones Israéliens qui désirent travailler dans leur langue maternelle, ou souhaitent communiquer avec l’Europe.

Imaginer, concevoir réaliser et développer des outils web performants, en alliant créativité et technologie avancée; en plaçant toujours l’utilisateur final au centre de nos réflexions.

Pour un site web professionnel à prix abordable n’hésitez pas à nous contacter

Vous avez besoin d’un service professionnel en Israël de Design et de développement de votre Site Web  ; de réserver un nom de domaine et d’héberger votre site à prix modique, d’une solution E-commerce, d’une interface vous permettant la gestion du contenu de votre web ; de traduire votre site Internet ; d’un service de maintenance de site web ; et que votre site soit accessible.

Création de site internet tarifs en Israel

Les bons mots pour attirer et convaincre

Les textes de votre site internet sont la clef d’un référencement de qualité et d’un argumentaire commercial efficace. Sans de bons textes Web, un site internet s’apparente à une coquille vide !

 

L’équipe Templates-help est constituée d’experts de la création et de l’intégration de contenus Web adaptés aux internautes comme aux moteurs de recherche.

Rédaction de vos contenus Web

Notre rédacteur Web vous interviewe par téléphone et recueille toutes les informations nécessaires à la rédaction des textes de votre site internet : description de votre activité, points à présenter, mots clefs à privilégier, ton à adopter, cible du site… Il rédige ensuite des contenus uniques et optimisés.

Mise en forme des pages de votre site internet

Pour que les contenus de votre site internet soient percutants, ils doivent être mis en page de façon attrayante et s’appuyer sur des visuels appropriés… un travail d’intégration Web que nos équipes maitrisent à la perfection et réalisent pour vous.

 

Le prix d’un site web est extrêmement variable

Le prix d’un site web est extrêmement variable

Le prix d’un site web est extrêmement variable. Il peut vous coûter quelques centaines d’euros pour 2 ou 3 pages à mettre en ligne jusqu’à plus de 50 000 euros pour un site web sur mesure doté de plusieurs fonctionnalités avancées et développé selon vos objectifs. Tout dépend donc de votre projet et de vos ambitions. Les tarifs mentionnés dans ce dossier ne sont donnés qu’à titre indicatif. Avant de vous lancer, il vaut mieux comparer les propositions de plusieurs prestataires du web.

 

Vous créez votre site vous-même

Vous avez les compétences en interne ? Prenez en compte le temps que vous consacrerez à ce projet  et celles des ressources internes que vous allouerez à la réalisation du site. Cet investissement peut représenter un manque à gagner pour votre entreprise.

Vous êtes seul et sans compétences particulières ?

Il est bon de rappeler que l’ensemble du budget à prévoir se décompose de la façon suivante :

  • Coût de réalisation du site, temps de formation aux logiciels et modules de créations
  • Coût annuel ou mensuel d’hébergement ;
  • Coût de maintenance et de mises à jour éventuelles ;
  • Coût supplémentaire pour la promotion et le référencement du site.

Pour réduire au maximum le budget, vous pouvez utiliser les solutions on line de création de site à partir de 10 euros. Toutefois, le résultat obtenu restera impersonnel, le graphisme sera similaire à d’autres sites web, voire inexistant. Le site n’intégrera aucune fonctionnalité avancée.

Si pour un site « carte de visite » de quelques pages, ce type de gestion est parfaitement possible, pour un site plus ambitieux, c’est totalement déconseillé.

 

Vous faites appel à un prestataire externe

Pour un site packagé, les prix sont très variables, selon les fonctionnalités et les prestations incluses dans le pack :

  • site « carte de visite » de 2/3 pages : à partir de 400 €
  • site vitrine : à partir de 500 € avec un freelance et 1 000 € avec une agence
  • site marchand simple : à partir de 1 000 € et jusqu’à 50 000 €

A ce tarif s’ajoutent les frais d’abonnements mensuels.

Pour un site sur mesure, le coût de la création du site dépend essentiellement :

  • de la charge de travail,
  • des compétences et ressources humaines allouées,
  • de la durée de la prestation.

Plus le site est complexe, plus le tarif de la prestation sera élevé.

Une agence web estimera le coût de la mission en évaluant combien de jours et de profils techniques seront nécessaires à la réalisation de votre projet. Cette évaluation s’exprime en en taux journalier moyen (tarif convenu par profil métier).

Type de site

TJM (en HT)

Délai de réalisation

Site vitrine

250 à 500 €

4 semaines

Site sous WordPress

300 à 700 €

2 mois maximum

Site e-commerce sous Prestashop

300 à 700 €

Site e-commerce sous Magento

400 à 1 000 €

3 mois maximum

Application mobile

450 à 1 000 €

 

Attention, ces tarifs et durées ne sont donnés qu’à titre indicatif. Si vous avez besoin d’un site fonctionnel et complet dans un délai très court, la facture sera plus élevée. Si l’agence n’a pas de ressources immédiatement disponibles, la durée de la prestation sera plus longue. Si vous désirez un site exceptionnel, dont la réalisation fait appel à des compétences très spécifiques, les prix pourront même doubler !

Avec moins de 10 000 €, il vous sera difficile de réaliser un site sur mesure par une agence. Il vaut mieux, dans ce cas, faire appel à un freelanceIl vous facturera au Tarif Jour/Homme (TJH), ou vous fera une estimation globale pour la totalité de la prestation.

Un site internet vitrine se compose

Un site internet vitrine se compose

Site vitrine

Un site internet vitrine se compose en général d’une ou plusieurs pages plus ou moins évoluée (textes, images), sur lesquelles l’entreprise décrit son activité, sa situation et ses prestations. C’est la première étape pour développer sa visibilité sur le web, créer son site internet ou sa « vitrine ».

Même s’il existe des systèmes gratuits sur internet pour créer son site, il est préférable de confier la création de son site internet à un professionnel du web.

Pourquoi choisir une agence web pour créer son site vitrine ?

Comparé à une solution gratuite trouvée sur internet, les avantages sont nombreux :

– Le conseil, le savoir-faire, un interlocuteur dédié
– Une solution sur-mesure adaptée au budget du client
– Un design d’interface unique et qui ne sera pas dupliqué à l’infini sur d’autres sites
– Un développement sur-mesure de certaines fonctionnalités

CMS – Content Management System

L’acronyme anglais « CMS » signifie Content Management System ou gestionnaire de contenu (en français).

Ce terme est utilisé pour désigner un type d’application qui permet de créer un site web dynamique. Le client est totalement autonome et peut mettre son site à jour tout seul. L’avantage d’un CMS c’est qu’il permet la séparation du contenu et de la forme avec un système de templates : l’interface graphique est indépendante du contenu.

Les CMS les plus connus sont WordPress (60% de part de marché en 2014), Joomla (9% de part de marché en 2014), EZ publish, ExpressionEngine, Drupal(liste non exhaustive), Prestashop et Magento (orientés e-commerce).

La plupart des CMS nécessitent une base de données (MySQL par exemple), de préférence performante ! Une grande partie de ces solutions sont dites open-source, ce qui en résumé signifie code source ouvert. Cela permet la libre redistribution, l’accès au code source et la création de travaux dérivés.

Pourquoi choisir une agence web pour déployer son CMS ?

 L’expertise et le recul d’un prestataire qui utilise ces applications régulièrement
– Une analyse préalable de la demande et la proposition d’un CMS adapté au besoin du client
– L’intégration d’un template sur-mesure développé en cohérence avec l’identité visuelle du client
– La gestion régulière des mises à jour et optimisation du système

Site mobile

Un site internet mobile est un site spécifiquement destiné aux smartphones et qui s’adapte aux caractéristiques techniques de ce terminal (résolution écran, débit internet…). Plusieurs études montrent que l’internet mobile prend de l’ampleur et de nombreux annonceurs se doivent de proposer des contenus adaptés à une version mobile.

Il existe plusieurs techniques pour créer un site mobile. Le responsive design par exemple, permet d’adapter le site web aux différentes résolutions d’écrans disponibles. Cette technique permet d’homogénéiser son affichage en utilisant les nouvelles règles et propriétés de CSS 3 (media Queries, micro formats…), acceptées par la grande majorité des navigateurs.

Pourquoi il est important de créer un site mobile ?

– Un affichage optimal et homogène de votre site internet sur tous les terminaux
– Un seul site web est développé, seul son affichage est modifié pour s’adapter aux contraintes des principaux smartphones
– Les mises à jour sur votre site internet sont répercutées immédiatement sur votre site mobile
– Un site mobile dont le référencement naturel est bien optimisé apporte potentiellement plus d’utilisateurs qu’une application sur un store propriétaire

Site e-commerce

Avec un site marchand, une entreprise entre véritablement dans l’univers de l’e-commerce.

Une boutique en ligne est principalement destinée à vendre des produits sur internet, mais on peut également y trouver des informations concernant l’entreprise comme sur un site vitrine.

Le paiement des commandes s’effectue directement en ligne, en général avec un paiement sécurisé proposé par les principales banques françaises et internationales (TPE virtuel) ou avec des plateformes de paiement comme Paypal. Grâce à l’interface d’administration de la boutique en ligne (CMS), l’entreprise peut contrôler ses commandes, gérer et alimenter les stocks, ajouter ou supprimer des produits.

Lorsqu’un internaute passe une commande et que celle-ci est validée, l’entreprise est informée par e-mail du détail de la commande en cours. Le client reçoit quant à lui un e-mail lui confirmant la commande sur le site marchand. Ne reste plus qu’à envoyer la marchandise et mettre à jours les statuts de la commande dans l’interface d’administration.

La fréquence de la mise à jour du site, l’approvisionnement des produits (nouveautés), la gestion de promotions et campagnes de réductions seront nécessaires pour fidéliser une clientèle.

Pourquoi choisir une agence web pour créer son site e-commerce ?

– Le conseil, l’expertise d’un prestataire qui maîtrise tous les processus de mise en place d’un e-commerce (paiement, etc…)
– Une solution sur-mesure adaptée au budget du client
– Un design d’interface unique et qui ne sera pas dupliqué à l’infini sur d’autres sites
– Un développement sur-mesure de certaines fonctionnalités (interfaçage avec une EBP, etc…)
– Un site e-commerce dont vous êtes propriétaire (pas de location ou autres frais une fois le site en ligne)

Community management, e-reputation

Le terme de community management a d’abord désigné la gestion d’espaces communautaires comme les forums, avant de prendre un sens plus général qui est la dominante actuelle.

En progression constante et fortement lié au web moderne (et au développement des réseaux sociaux), le community management consiste à influer, surveiller, contrôler ou défendre la réputation d’une entreprise ou d’une marque sur internet ou sur les réseaux sociaux à dimension communautaire.

Le community manager anime et rassemble une communauté d’internautes. Son activité principale est l’interaction et l’échange avec la communauté (animation, modération). Il répond aux critiques et/ou louanges exprimés par les utilisateurs à l’égard de la marque ou de l’entreprise. Le développement constant des réseaux sociaux et des plateformes vidéos a considérablement élargi le champs et les enjeux du community management.

Pourquoi choisir une agence web pour gérer ma communauté ?

– L’expertise et le savoir-faire d’un spécialiste en réseaux sociaux
– La gestion de votre communauté sur les principaux réseaux : Facebook, Google+, Twitter…
– Une veille et une analyse active de vos réseaux sociaux (modération, contrôle de votre e-reputation)

Référencement naturel

Le référencement est un concentré de technique et de savoir-faire qui permet de positionner une ou plusieurs page(s) d’un site internet dans les meilleures positions d’un moteur de recherche. Le référencement dit « naturel » consiste à aboutir à ce résultat sans passer par un système de liens commerciaux (comme Google Adwords ou Bing Ads). Le référencement naturel est également appelé « SEO » (Search Engine Optimization).

Un site internet bien référencé permet d’atteindre potentiellement plus d’internautes et donc théoriquement plus de clients.

Réaliser un audit SEO

Votre site n’apparaît pas dans les résultats des moteurs de recherche ou dans les profondeurs du classement ? Pour déterminer les améliorations à apporter, il est préférable de réaliser un audit de votre référencement. Cette prestation doit être effectuée avec soin et nécessitera les conseils et l’expertise d’un expert en SEO.

Optimiser son site pour le référencement naturel

Si l’audit préalable de votre site révèle que sa structure est obsolète ou mal conçue, il faudra d’abord l’optimiser ou la reconstruire. La hiérarchie et la structuration de vos contenus est un point essentiel à la réussite de votre référencement naturel.

Rédiger des contenus pertinents pour les moteurs de recherche

Lorsque la structure de votre site internet sera optimisée, il faudra rédiger des contenus adaptés aux moteurs de recherche mais tout en restant « lisibles » par les internautes. Le SEO n’est pas une méthode qui consiste à truffer les textes d’une multitude de mots-clés ou à contourner les recommandations de Google. Un référenceur consciencieux (White Hat) est un alchimiste qui trouve le juste équilibre dans la rédaction de vos contenus.

Pourquoi choisir une agence web pour référencer son site ?

– L’expertise et le savoir-faire d’un spécialiste en référencement et SEO
– Une analyse préalable de la concurrence et une stratégie de référencement pertinente
– Le développement de votre présence sur les réseaux sociaux

Référencement payant

A la différence du référencement naturel, les liens commerciaux nécessitent de payer le moteur de recherche ou le système de promotion en plus du prestataire qui va gérer les campagnes de liens. Il s’agit d’un système de crédits qui sont alloués pour une campagne et qui seront décomptés au clic, à chaque fois qu’un internaute cliquera sur une annonce publicitaire.

Le lien commercial est une annonce qui s’affiche dans les résultats de recherche (SERP) comme un résultat classique, en général dans les premières positions des moteurs de recherche et avec une mise en forme spécifique.

Adwords, liens commerciaux, liens sponsorisés ou encore liens promotionnels, le principe reste le même, l’annonceur est facturé en fonction des clics générés sur son annonce. Le principal intérêt des liens commerciaux est qu’ils garantissent une présence rapide et optimale du site dans les résultats de recherche (et à condition que le budget alloué aux campagnes d’annonce soit suffisamment important).

Pourquoi choisir une agence web pour gérer mes liens commerciaux ?

– L’expertise et le savoir-faire d’un spécialiste en gestion de campagnes de liens commerciaux
– Une analyse préalable de la concurrence et une stratégie de référencement pertinente
– Un budget maitrisé (le client peut augmenter ou diminuer tout seul la quantité de crédits alloués)
– Un suivi des coûts mais également des résultats des campagnes en temps réel (performance des annonces, taux de retours, etc…)

Responsive design (RWD)

Le responsive design ou responsive webdesign (au même titre qu’un site mobile) est une manière de concevoir un site web pour que son contenu s’adapte automatiquement à la résolution écran du terminal qui est utilisé pour le visionner. On peut également parler de site adaptatif.

La notion de web adaptatif repense la manière de concevoir l’ergonomie d’un site internet, puisqu’il ne s’agit plus de concevoir autant de sites que de terminaux, mais de concevoir une interface unique auto-adaptable. Ainsi, les informations et les structures techniques ne sont pas dupliqués ce qui permet de générer des économies d’échelles dans la conception et la maintenance de sites internet bénéficiant de ce mode de conception.

Un site internet conçu en responsive design est donc optimisé sur l’ensemble des périphériques disponibles sur le marché : ordinateurs, tablettes, smartphones.

Pourquoi il est recommandé de créer un site en responsive design ?

– La création et la maintenance seront plus rapides et plus faciles (un seul fichier qui gère l’ensemble des affichages)
– Un référencement naturel optimal puisqu’il n’existe qu’un seul site internet qui regroupe toutes les versions
– Une seule adresse web (URL) est utilisée (pas de sous domaines ou redirection vers un répertoire « mobile »)

Hébergement web

Un hébergeur web met à disposition des espaces de stockage sur des serveurs. Dès lors que les fichiers qui constituent le site internet sont déposés sur un serveur, il est possible de le consulter sur internet. Il existe plusieurs formules d’hébergement et de nombreux prestataires sur le marché.

Quelle est la différence entre un hébergement mutualisé et un hébergement dédié ?

Avec un hébergement mutualisé, votre site partage les ressources d’un serveur avec d’autres sites internet.
Chaque serveur héberge plusieurs milliers de site pour mutualiser les coûts. L’avantage évident est le rapport qualité/prix !

Toutefois, ce type d’offre est à réserver aux sites dont le trafic est faible ou moyen.Si un site internet hébergé sur le même serveur que le votre consomme trop de ressources, il peut pénaliser tous les autres sites hébergés.

Avec un hébergement dédié, votre site dispose de sa propre machine. Les ressources du serveur sont donc totalement consacrées à vos besoins. L’avantage principal est la rapidité et l’autonomie du client.

C’est également le point faible de la solution car son utilisation nécessite de solides connaissances en administration de serveur.

Pourquoi choisir une agence web pour gérer mon hébergement ?

– Le conseil sur l’offre et les options à choisir pour votre projet
– La garantie de bénéficier d’une solution adaptée à la taille de votre site internet
– Le confort de confier la gestion de vos services et leur maintenance à un spécialiste

Devis Site Internet

Devis Site Internet

Devis Site Internet, le coût d’un site internet dépend de nombreux facteurs : type de site internet, nombre de pages, qualité du design, fonctionnalités spécifiques, etc. C’est la raison pour laquelle la majorité des agences web demandent un brief assez précis du projet de site internet avant d’établir un devis. Quand on envisage de créer un site internet pour son entreprise, que ce soit une simple vitrine ou un site e-commerce, on est pourtant désireux d’obtenir rapidement une estimation de budget. En connaissant les prix, même vaguement, on peut ainsi plus facilement décider d’inclure certaines fonctionnalités dans le cahier des charges ou choisir de cibler un certain type de prestataire web. Cet article devrait vous aider à avoir une meilleure idée des facteurs et des ordres de grandeur du coût de la création d’un site internet.

Coût moyen par type de site internet

Selon le type de site internet envisagé, le budget à prévoir peut varier de 1 à 100. La charge de travail, et donc le prix, pour un site vitrine d’une petite dizaine de page n’est évidemment pas comparable avec celle d’un portail web composée de plus de 500 pages, avec un espace membre, un back office et des dizaines de modules. En simplifiant, vous avez deux possibilités pour concevoir un site internet, utiliser un logiciel de création de site internet comme Wix ou Jimdo (voir notre analyse comparée des 2 logiciels), ou confier le projet à un prestataire, un ou plusieurs freelances, ou une agence web. Selon le type de solution choisie pour créer votre site internet, le coût du projet web variera beaucoup.
Le tableau ci-dessous présente des ordres de grandeur de prix en croisant type de site internet et type de solution / prestataire. Evidemment, ces fourchettes de prix sont données à titre indicatif, elles restent très grossières compte tenu de la diversité des besoins et des prestataires web.

Site vitrine
5-10 pages pour présenter vos activités
Site e-commerce
5-10 pages générales+ 50 – 100 fiches produits
Portail web
Plus de 200 pages
+ espace membres
+ divers modules
Logiciel en ligne
Location mensuelle du site web
0€ – 30€ / mois10€ – 100€ / moisPas adapté
Freelance
Développeur web + webdesigner
500€ – 3 000€1 000€ – 20 000€5 000€ – 50 000€
Agence web
Prestation complète
1 000€ – 5 000€3 000€ – 50 000€10 000€ – 100 000€

Avant d’analyser plus finement le coût de la création d’un site internet, j’aimerais faire plusieurs remarques.

  • Pour un même brief, les prix peuvent varier de 1 à 10. Pour un site e-commerce, un freelance peut vous proposer d’installer et de configurer un Prestashop pour 1000€ alors qu’une agence vous demande 10 000€. Ces écarts de prix peuvent paraître surprenants, mais ils sont généralement justifiés par la coordination du projet, la qualité du design ou l’évolutivité du code source. Dans certains cas, ces différences sont en revanche tout bonnement abusives et certains devis relèvent de l’arnaque !
  • Selon le type de solution ou de prestataire que vous choisirez, vous devrez passer plus ou moins de temps sur le projet. Et votre temps, c’est de l’argent ! Si vous décidez par exemple de confier votre projet de site internet à un développeur web freelance, vous devrez lui fournir l’arborescence du site, l’ensemble des maquettes et une description précise de chaque fonctionnalité, sans quoi vous prenez le risque que sa vision du site internet ne soit pas similaire à la vôtre… Les agences web vont travailler avec vous sur ces différents éléments, dans la plupart des cas, le client fournit un brief global, et il valide ensuite l’arborescence et les maquettes proposées par l’agence.
  • La maintenance d’un site internet, que ce soit l’infogérance des serveurs, la mise à jour des modules ou l’ajout de nouvelles fonctionnalités peut coûter cher. Au lieu de raisonner sur le seul coût de création du site internet, il est préférable d’envisager le coût du projet web sur un an, en décomposant coût de développement initial du site web et maintenance/amélioration du site pendant un an. Il est d’autant plus important d’anticiper la maintenance du site internet dès le départ que le coût de maintenance peut varier beaucoup selon le type de prestataire choisi. En confier la création de son site internet à un freelance junior par exemple, il y a de fortes chances que le freelance ne soit plus disponible pour assurer l’évolution du site, il faut ensuite trouver un nouveau prestataire, qui accepte de reprendre un code déjà existant. C’est une situation très courante, et cela alourdit considérablement le coût de la maintenance du site internet.

Décomposition des coûts d’un projet de site internet

Pour évaluer plus finement les coûts d’un projet de site internet, il faut évidemment prendre en compte de nombreux critères : template ou charte graphique sur mesure, nombre de pages, fonctionnalités spécifiques, etc. Un site vitrine de 5 pages avec photos et formulaire de contact peut être facturé 2 000€ ou 7 000€, selon les choix du client en matière de charte graphique, de modules (commentaires, réseau sociaux) ou de prestation de référencement.
Pour vous aider à évaluer le budget de vos projets de création de site internet, vous pouvez télécharger notre modèle Excel de calcul des coûts.

L’utilisation du modèle Excel est très simple.

  • 1ère étape, vous choisissez un type de prestataire et un nombre de pages en haut à gauche.
  • 2ème étape, vous indiquez pour chaque élément descriptif du projet si vous souhaitez ou non l’inclure ou non dans l’estimation de budget à partir de la colonne « Personnalisation ».

L’estimation du budget total apparait tout en bas et en haut à droite.

Pour adapter le modèle à vos besoins, vous pouvez modifier deux types de paramètres :

  • Tarif d’une journée de travail. Pour chaque type de prestataire, un tarif par jour homme est défini dans l’onglet Paramètres du classeur Excel.
  • Temps de travail par élément descriptif du projet de site internet. Dans l’onglet principal, ouvrez les colonnes cachées en cliquant sur le bouton « 2 » en haut à gauche. Dans la colonne « Temps de travail », vous pouvez modifier le nombre d’heures de travail nécessaire pour chaque élément descriptif du projet de site internet. Pour certains éléments descriptifs, comme la mise en page ou la phase de recette, le temps de travail dépend du nombre de pages. Dans ce cas, le temps de travail par page est défini par palier dans l’onglet Paramètres.

Les postes de coûts souvent négligés dans le budget de création du site internet

Vous pouvez recevoir très rapidement des devis pour votre projet de création de site internet. Vous allez devoir les analyser dans le détail, mais aussi les comparer entre eux. Pour vous donner un aperçu de cette démarche, l’équipe de La Fabrique s’est prêtée au jeu et a réalisé pour vous une analyse de 9 devis pour la création d’un site ecommerce. Je vous conseille d’y jeter un oeil, cela vous donnera des idées sur l’angle à adopter dans l’analyse et les points importants sur lesquels porter votre regard.

Il faut surtout être conscient que les agences intègrent rarement tous les coûts dans les devis de création de site internet. Dans un devis, il y a ce qui est dit et il y a ce qui est implicite. C’est sur ce point que j’aimerais attirer votre attention pour conclure cet article, afin de vous éviter de mauvaises surprises. Oui, il y a des coûts cachés dans un projet de création de site internet – surtout si vous êtes dans l’optique de développer votre site au fil du temps. Voici les coûts cachés à prendre en compte :

  • Dépassement budgétaire. En théorie, vous rédigez votre brief ou votre cahier des charges, le prestataire vous envoie un devis sur cette base, crée le site internet et vous le livre. Dans la pratique, les choses ne se passent jamais de manière aussi fluide. Le site internet livré est souvent différent de ce qui était prévu initialement. Pour plusieurs raisons. D’abord, de nouvelles idées peuvent surgir au cours du projet, au niveau du design, des fonctionnalités, des contenus, ce qui génère des coûts supplémentaires. Il peut aussi y avoir des quiproquos avec le prestataire, occasionnant là aussi des modifications du devis initial. Vous pouvez aussi avoir la volonté de pousser plus loin la personnalisation du site internet. Il faut être conscient que tout cela entraîne le plus souvent des dépassements budgétaires, parfois loin d’être négligeables.
  • Optimisation SEO de bon niveau. Les devis de création de site internet intègrent rarement en général des prestations SEO poussées.  Pourtant, comme vous le savez, avoir un site internet beau et fonctionnel ne suffit pas, encore faut-il qu’il soit visible sur la toile. Si vous souhaitez que votre site soit très bien optimisé pour le référencement naturel afin d’améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche, vous devrez faire appel à un freelance spécialisé dans le SEO. Quand on veut faire bien, il faut compter environ 3 jours de travail côté freelance pour définir une listes de recommandations SEO pertinentes et personnalisées, plus quelques jours pour que les développeurs mettent en place ces recommandations. Comptez au total autour de 5 000 €. Pour approfondir ce point, je vous invite à découvrir notre article complet sur le coût du référencement naturel (tarifs moyens & modèle économique des prestataires SEO).
  • Installation Google Analytics / Google Tag Manager. Ces outils de Google sont clairement indispensables pour gérer votre site internet et l’optimiser. Si ces outils sont gratuits, leur mise en place sur votre site réclame des compétences qui elles sont payantes. Si vous déléguez l’installation de ces outils, comptez environ 2 ou 3 jours de travail pour un freelance webmarketing – soit autour de 2 000 €.
  • Hébergement / Infogérance. Si vous êtes sur un hébergement mutualisé ou sur un VPS, ce poste de coûts ne vous concerne pas. Dans ce cas, c’est votre hébergeur qui s’occupe gratuitement de l’infogérance du serveur que vous utilisez. Par contre, si vous partez sur un hébergement dédié, l’infogérance peut rapidement coûter chère : comptez environ 200€ d’infogérance par mois, en plus du coût de l’hébergement dédié (50€ par mois en moyenne, mais facturé entre 100 et 200 € par l’agence).

Maintenance minimale

Devis Site Internet, important, vous devez toujours anticiper les coûts de maintenance de votre site internet, et pas simplement le coût de la création du site. La maintenance d’un site internet englobe plusieurs aspects. Il y a, pour faire simple, trois types de maintenance (au sens large du terme) :  préventive, corrective et améliorative. Dans une optique de maintenance minimale, seuls les deux premiers sont à considérer. La maintenance préventive consiste à vérifier régulièrement que le site fonctionne bien et que les paramétrages sont corrects tandis que la maintenance corrective vise à réparer les problèmes et les bugs qui surviennent sur le site. Je tiens à vous prévenir tout de suite, vous rencontrerez forcément des problèmes sur votre site, personne n’y échappe. Si l’on part sur une maintenance minimale, qui comprend les mises à jour de votre librairie, des plugins et des autres technologies que vous utilisez, plus la correction des bugs, comptez autour d’une journée de travail par mois – soit autour de 500€. Si vous souhaitez créer un site ecommerce, je vous conseille de jeter un coup d’oeil à l’article « Comment anticiper les coûts de maintenance d’un site e-commerce ?« .

Evolutions au fil de l’eau

Un site internet évolue constamment, pour s’adapter aux évolutions du web mais aussi à vos nouveaux besoins. Vous aurez forcément des changements à apporter sur votre site (changement d’hébergement, de thème, ajout de fonctionnalités complexes…) dont certains que vous serez incapables de gérer seul. Cela correspond à ce que j’appelais tout à l’heure la maintenance améliorative. Bien sûr, tout dépend du contexte et de la profondeur du site internet, mais anticiper une ou plusieurs journées d’intervention par mois pour des évolutions au fil de l’eau est rarement une mauvaise idée.

Téléchargement du modèle d’estimation du prix d’un site web

Pour télécharger la version gratuite de notre modèle Excel, merci de saisir votre email. Vous recevez automatiquement un email contenant le lien de téléchargement. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez du mal à télécharger le fichier Excel.

La liste ultime du lancement du site Web

Nous avons lancé la liste de contrôle initiale du lancement du site Web en 2009 et, comme le veut la tradition, nous l’avons réexaminée pour vérifier qu’elle est toujours pertinente, utile et utile. Alors, jetez un oeil et assurez-vous que vous êtes prêt à lancer dans le style.

Pourquoi lancez-vous un site web?

Commençons par poser la question la plus importante de toutes – pourquoi êtes-vous sur le point de lancer quelque chose de nouveau?

Il est uniquement possible de mesurer le succès s’il existe des objectifs et des cibles définis par rapport auxquels vous pouvez analyser et comparer les résultats. Répondre à la question ci-dessus aidera à façonner ces cibles et à fournir des objectifs qui peuvent être mesurés et utilisés pour influencer la prise de décision à l’avenir.

Ces mêmes cibles sont la base pour déterminer si un nouveau contenu est approprié, si un choix de conception est susceptible d’être efficace, et contribue également à tester le code sous-jacent.

  • Les objectifs du site Web et les objectifs connexes sont documentés

Quel genre de site web lancez-vous?

Un site Web peut être de toutes formes et tailles et de nos jours, il y a très peu de limites à ce qui est possible, surtout chez Box UK!

Il est important de définir des attentes réalistes quant au lieu, au moment et à la manière dont votre site Web devrait fonctionner à travers l’écosystème diversifié des appareils, des plates-formes et des navigateurs.

  • Les limites de vos attentes pour le lancement ont été définies. Voici une série d’exemples de ce que cela peut couvrir (bien que n’étant pas une liste exhaustive, car elle sera unique à chaque projet):
    • Le site devrait-il être réactif?
    • Quelle est la matrice de support de navigateur / fonctionnalité?
    • Y a-t-il des attentes de performance qui justifient un budget de performance?
    • Le site devrait-il se dégrader correctement sur les navigateurs qui sont en dehors du jeu de base pris en charge?

À ce stade, une étape importante a été franchie:

  1. Des objectifs sont en place qui peuvent être utilisés pour mesurer le succès du lancement
  2. La portée du lancement est définie et les attentes documentées

Les fondations sont maintenant posées et nous pouvons passer à notre liste de contrôle de lancement en toute confiance.

Mesurer le succès

Après le lancement de votre site Web, vous souhaiterez probablement apporter d’autres modifications au fil du temps pour tirer parti des zones qui connaissent du succès, améliorer les sections qui ne sont pas performantes et fournir de nouvelles fonctionnalités et du contenu aux visiteurs.

Dans cet esprit, la capacité de mesurer la performance du site par rapport aux objectifs initiaux est vitale, nous allons donc commencer notre liste de contrôle avec des moyens de juger du succès de votre site.

  • L’analyse de site Web est en place pour rendre compte du nombre de visiteurs en général et du comportement pris sur le site
  • Des analyses en temps réel sont en place pour fournir des rapports qui vous permettent de réagir rapidement et de tirer parti des nouvelles tendances
  • La création de rapports est en place pour un engagement sur la page, ce qui permet une personnalisation dynamique du contenu unique pour les visiteurs lors de leur navigation
  • Le suivi est en place pour l’engagement avec le site / la marque sur les médias sociaux.
  • La surveillance est en place pour la performance de la page (vitesse de la page)

Contenu

Votre contenu devrait soutenir vos objectifs. Il devrait être clair, utile, accessible et cohérent.

  • Une stratégie de contenu est en place
  • Le contenu est lu pour:
    • Épellation et grammaire
    • Ponctuation
    • Cohérence du style d’écriture
    • Capitalisation
    • Phrases récurrentes
    • Variations de mots (par exemple sites Web vs sites Web)
  • Le ton de la voix est approprié
  • Le contenu est formaté et structuré correctement
  • Les dates de copyright sont correctes et seront mises à jour automatiquement
  • Tous les liens fonctionnent
  • Les coordonnées sont faciles à trouver et précises
  • Les images, l’audio et la vidéo fonctionneront sur tous les appareils compatibles
  • Le contenu caché tel qu’un texte alternatif pour les images est présent et correct

Conception

Assurez-vous que votre conception favorise et améliore le contenu de votre site. Il devrait être adapté aux mobiles et répondre aux capacités de l’appareil sur lequel il est visualisé.

Voici quelques points simples à garder à l’esprit lors du lancement du nouveau design:

  • Les mises en page répondent aux modifications de la taille de l’écran
  • La conception s’adapte aux caractéristiques et capacités des appareils (par ex. Support tactile)
  • Le Favicon est présent
  • Des icônes tactiles pour les appareils mobiles sont présentes
  • La longueur de ligne est appropriée pour la lecture
  • Les choix de typographie se complètent
  • Le design se dégrade avec élégance sur les anciens navigateurs
  • Le site semble approprié lorsqu’il est imprimé
  • Des conceptions appropriées sont en place pour gérer les erreurs, telles que la page 404

Fixer des normes élevées

Une grande partie du travail derrière un site Web peut être validée par rapport aux normes. Je ne suggérerais jamais de viser la perfection avec ces normes, car cela peut parfois ressembler à un exercice de tic-tac avec peu de valeur. Mais viser des normes élevées et utiliser la variété des outils de validation disponibles peut aider à détecter les erreurs cachées ou à faire prendre conscience des améliorations importantes avant de lancer un site.

  • Utilisez les rôles ARIA Landmark pour améliorer l’accessibilité
  • Déclarer l’ attribut de langage pour améliorer la prononciation du lecteur d’écran
  • Utiliser le HTML sémantique pour mieux transmettre la signification et la structure du document sur les pages
  • Assurez-vous que les liens sur les pages sont reconnaissables et ont un état de mise au point défini
  • Fournir des alternatives aux visiteurs qui ont désactivé JavaScript
  • Assurez-vous que les champs des formulaires ont tous des libellés associés
  • Fournir des transcriptions et des sous-titres pour les médias audio et vidéo
  • Vérifiez que le contraste des couleurs est adapté aux besoins de vos visiteurs (en utilisant des outils comme celui-ci )
  • Vérifiez si votre site doit avoir une page de politique de confidentialité ou des détails sur l’ utilisation des cookies

Surchargez votre site

Un site Web performant peut avoir un impact significatif à la fois sur l’engagement des utilisateurs et sur vos classements de recherche. Les sites Web rapides sont moins susceptibles de frustrer vos visiteurs et plus susceptibles de les voir à atteindre leurs objectifs (et espérons-le).

Dans cet esprit, avez-vous considéré ce qui suit?

  • Les fichiers sont combinés le cas échéant afin de réduire le nombre de demandes de fichiers
  • Les fichiers tels que JavaScript, HTML, CSS et SVG sont minifiés pour réduire la taille du fichier.
  • Les fichiers image sont optimisés et / ou compressés
  • Une stratégie de mise en cache est en place lorsque cela est nécessaire
  • Le site a été testé en charge
  • L’exécution du script est différée pendant le téléchargement de la page
  • Ressources de page télécharger de façon asynchrone
  • Une stratégie est en place pour améliorer progressivement une page avec des fonctionnalités comme le support de ces fonctionnalités est détecté

Atténuer les risques

Les risques sont un aspect inévitable de tout lancement, mais ils peuvent être considérablement réduits en planifiant à l’avance et en utilisant les outils disponibles.

  • Les sauvegardes régulières sont planifiées
  • La récupération de sauvegarde a été testée
  • SSL est utilisé sauf s’il y a une bonne raison de ne pas
  • Des tests de pénétration ont été effectués
  • Les alertes sont en place lorsque des temps d’arrêt ou d’autres indicateurs clés ont lieu
  • La capacité du disque du serveur est appropriée
  • L’injection de code malveillant et les vulnérabilités de script intersite ont été testées
  • Les utilisateurs et les rôles appropriés sont configurés, permettant d’accéder aux zones correctes du site
  • Si nécessaire, le site est conforme à la norme PCI

L’optimisation des moteurs de recherche

Le meilleur conseil que je puisse penser pour le SEO, c’est de ne pas essayer de vous classer pour quelque chose que vous n’êtes pas.

Lorsque quelqu’un utilise Google pour effectuer une recherche, puis clique invariablement sur l’un des meilleurs résultats, Google récompense ce site si cela correspond à la recherche originale effectuée par l’internaute. Il existe de nombreux indicateurs que les moteurs de recherche utilisent pour déterminer si le résultat était approprié, mais le message clé est d’écrire du contenu et de concevoir votre site pour qu’il soit vraiment utile à l’utilisateur final.

Dire que, cependant, il y a un certain nombre de petites vérifications qui devraient être faites avant un lancement pour aider votre cause:

  • Des recherches ont été entreprises pour comprendre ce que vos utilisateurs recherchent réellement au lieu de faire des suppositions
  • Les titres de pages sont raisonnables et pertinents
  • Les pages ont des URL canoniques
  • Les pages ont une méta description qui décrit avec précision et succinctement la page
  • Lorsqu’une page est introuvable ou qu’il y a des redirections, le site envoie des en-têtes appropriés pour informer les moteurs de recherche du résultat
  • Les URL reflètent l’architecture de l’information
  • Un sitemap a été produit et soumis aux moteurs de recherche
  • Le site est rapide
  • Le site est adapté aux mobiles
  • Des microdonnées sont en place pour aider les moteurs de recherche
  • HTML sémantique est utilisé tout au long
  • Un texte alternatif est fourni pour les images

Tester tout

Le lancement d’un site Web a souvent été considéré comme un événement stressant. Mais ce ne serait le cas que si certains aspects du lancement sont inconnus. Donnez-vous l’assurance que le lancement se fera en douceur et avec succès en effectuant régulièrement des tests humains et en effectuant instantanément des tests automatisés lorsque le code change.

Les tests aident à supprimer les mauvaises surprises d’un lancement. Quand une surprise désagréable arrive, trouvez un moyen de la tester la prochaine fois afin de ne jamais avoir la même surprise deux fois.

Les tests doivent être un mélange de tests automatisés ainsi que des tests humains exploratoires pour donner le plus haut degré de confiance possible.

  • Des tests de fumée ont été effectués
  • Fonctionnalité sur mesure / complexe fonctionne comme prévu
  • Tous les navigateurs supportés ont été testés
  • Les appareils mobiles ont été testés
  • Des formulaires ont été confirmés pour valider, soumettre, rapporter et répondre comme prévu dans toutes les circonstances
  • Des tests d’accessibilité automatisés / des outils d’accessibilité sont en place
  • Tests automatisés de la logique derrière vos fonctionnalités a été menée
  • Test automatisé des résultats de vos fonctionnalités a été effectuée
  • Des tests de régression ont été entrepris
  • Le test de charge / test de stress a été complété
  • Les déplacements des utilisateurs clés ont été testés à maintes reprises

Planifier le prochain lancement

Un lancement ne devrait pas être un événement unique. Les lancements importants et peu fréquents ont tendance à contenir des caractéristiques plus grandes et plus difficiles à tester, ce qui peut entraîner beaucoup plus de mauvaises surprises.

Prévoyez de lancer petit et lancez souvent.

Les versions plus petites ont l’avantage d’être mieux comprises, testées plus rigoureusement et peuvent causer beaucoup moins de dégâts si quelque chose ne va pas.

Mesurer le succès des petites versions est plus simple car il y a moins de nouvelles fonctionnalités qui pourraient être la cause du changement. Tirer parti du succès du lancement précédent en planifiant, en développant et en publiant d’autres améliorations rapidement, tout en restant pertinentes.

J’espère que ces derniers éléments sont faciles à cocher et vous encourageront à commencer immédiatement le prochain lancement du site:

  • Vous avez un ensemble de buts et d’objectifs à long terme pour votre site
  • Vous avez mis en place une stratégie de contenu qui signifie que votre site est vraiment utile
  • Vous avez un design et une expérience brillants préparés pour le visiteur
  • Vous avez effectué des tests automatisés de toutes les nouvelles fonctionnalités
  • Il y a une confiance absolue dans votre capacité à lancer rapidement de nouveaux changements
  • Le reporting est en place pour mesurer et célébrer le succès de votre lancement
CloudFlare service de Cache

CloudFlare service de Cache

Bien que pas vraiment un plugin, ceci est un service gratuit qui fonctionne merveilleusement avec WordPress pour réduire le nombre de demandes de mails de votre page et cache certaines ressources CDNs locales à travers le monde. Résultats des augmentations importantes de la vitesse. Eh bien la peine, mais vous oblige à ajuster les serveurs de noms pour votre domaine peut donc être un peu difficile à mettre en place.
https://www.cloudflare.com/

Checklist SEO

Checklist SEO

Checklist SEO :

Bien démarrer son référencement, c’est se préparer à être visible et pouvoir mesurer ses actions. Cette checklist SEO va vous aider à planifier votre stratégie de référencement, avec des points simples, abordables, facile à mettre en œuvre au vue de passer la main à un professionnel ou à une agence spécialisée en référencement. Discutez ces quelques points avec un professionnel afin de mieux comprendre les enjeux d’un bon référencement et faciliter votre position en première page des moteurs de recherche

Faciliter le travail aux agences, c’est également gagner du temps et de l’argent. Le référencement prend du temps et requiert une planification et une bonne préparation.

Voici quelques points essentiels à suivre en 10 points grâce à cette checklist SEO

Les mots clés

A. Lister les mots clés qui décrivent le mieux votre site.
B. Commencez par une série de mots clés simples de 3 à 5 mots, soyez le plus précis possible.
C. Surveiller le KEI – Keyword Efficiency Index. Cet indice permet de sélectionner les mots les plus profitables. Le KEI est seulement un indice, il n’y a pas de bon ou mauvais mot clé.

Accessibilité

A. Vérifier votre existence et présence sur les moteurs de recherche et vous assurer qu’un sitemap soit correctement édité et respecte le protocole Google, Yahoo Bing.
B. Vérifier erreurs de pages telles que : 404 “not found”, erreur 500 “internal error”, etc). Vous assurer que votre site n’est pas infecté par un spam ou virus et de liens frauduleux.

Urls et liens

A. Les Urls doivent être statiques et non dynamiques, afin d’afficher un site optimisé pour les moteurs de recherche.
B. Renommer vos urls pour afficher en moyenne 75 caractères.
C. Choisir des Urls constituées de mots clés pertinents.

Code et Performance

A. Assurez-vous d’avoir un code Html/Css/Js sans erreurs.
B. Vérifier le chargement, la vitesse de votre site, images, scripts afin de corriger les éventuels freins à la bonne navigation.

Page de conversion

A. Mettez en place une page de conversion claire et qui facilite la vente
B. Insérer les bons mots clés suivant l’objectif de chaque page de conversion.
C. Attirer le trafic vers les pages de conversion, multiplier les moyens d’accès.

Concurrents

A. Garder un œil sur vos concurrents.
B. Demandez à votre agence préférée la liste des concurrents positionnés sur les mêmes mots clés que vous.
C. Vérifier les balises des concurrents et repérer les mots clés pertinents.
D. Trouver les mots clés les mieux adaptés à votre activité.

Contenu des pages

A. Assurer que toutes les pages ont un titre pertinent.
B. Vérifier vos balises de page.
C. Respecter les meilleures pratiques pour le contenu, médias, documents.
D. Optimiser toutes les pages fixes.

Eléments hors page

A. Analyser votre activité et mettre en place une stratégie pour gagner du trafic.
B. Optimiser votre contenu et chercher des liens retours vers votre page ou site.
C. Gérer tous vos liens et les optimiser avec des textes d’ancres efficaces.

Médias Sociaux

A. Mesurer l’impact des pages sur les médias sociaux et mettez en place une stratégie de diffusion/partage.
B. Mettre en place vos plateformes de diffusion, Twitter, Facebook, Pinterest, etc.
C. Planifier les partages et mettez en place des rapports.

Analyses

A. Collecter les données de votre Google Analytics
B. Surveiller votre position par rapport aux concurrents sur les mots clés importants
C. Essayer plusieurs approches pour obtenir la meilleure des combinaisons

Google Analytic

Google Analytic

Il vous suffit de vous connecter à votre compte Google via la page du plugin et choisissez votre propriété. Le plugin vous permet d’ignorer certains utilisateurs, et ajoute un widget Dashboard agréable pour un à stats Google Analytics coup d’oeil

Google Analyticator

Traiter les liens brisés

Traiter les liens brisés

Traiter les liens brisés peut être une douleur si vous êtes en attente d’une lecteurs pour les signaler – aller de l’avant de la partie avec ce plugin et vérifier automatiquement tous les sites que vous avez lié à avant qu’ils ne deviennent un problème.

Broken Link Checker